De The Wave à Kanarra Falls

Jeudi 8 août:

Aujourd'hui est un grand jour, après avoir préparé le sac à dos, accroché mon permis dessus et téléchargé les données GPS de la randonnée, je pars donc en direction du sud pour rejoindre le trailhead de Wire Pass. Je vais mettre 1h45 pour l'atteindre (à la place de 40 min si j'étais passé par le nord).
Bon, en contrepartie, la route est très jolie, j'en profite pour prendre d'ailleurs une photo de la Kaibab Forest enfumée par un incendie:


Quand je me gare sur le parking, je vois arriver mes comparses de la journée qui eux sont passés par le nord. je m'enquiers des conditions et ils me répondent que le petit wash était finalement sec.
Pour avoir des informations officielles sur le parc de Vermilion Cliffs National Monument ainsi qu'une carte détaillée, voir là: http://www.blm.gov/az/st/en/prog/blm_special_areas/natmon/vermilion.html

A 9h00, je démarre et je ne veux pas traîner car j'ai dans l'idée de revenir assez tôt à Kanab.
Le fasicule donné par le BLM pour se repérer s'avère très efficace et je ne tarde pas à atteindre la fameuse Wave. Il est 10h15 quand je foule le sol strié de la merveille.
L'endroit est quand même tout simplement époustouflant ! Un tel concentré de beauté dans un site aussi petit est à mon avis unique dans l'Ouest.
Chacun se relaie afin de prendre une photo vierge de toute personne.



   
 

 
 

Je pousse jusqu'à la seconde Wave moins impressionnante quand même...
 
 


D'autres plans:




 
 
 
 
 
 
 
 
Comme nous ne sommes vraiment pas nombreux sur le site, tout le monde s'entend à rendre l'endroit vierge de toute présence humaine quand quelqu'un désire prendre une photo. Quand tout le monde a terminé, chacun se propose de prendre les autres en photo sur la vague. Cela m'arrange bien étant hélas seul ce jour-là...
Cela donne aussi une idée de la grandeur du site. Je représente l'échelle quoi !
 
 
 
Un plan large de The Wave:
 
 
J'avais en même temps rentré les coordonnées GPS de traces de dinosaures, mais à 100 m de celles-ci, je tombe sur un essaim de guêpes tournant au-dessus d'un mince filet d'eau et qui m'empêche de passer ! Pas moyen de les contourner du moins dans un laps de temps assez bref. Comme on m'attend au camping, j'abandonne la partie et revient d'un bon pas au parking. Au passage, je profite quand même un peu des paysages de CBN:
 
 
 

Au retour, malgré le fascicule fourni par le BLM, je réussis malgré moi à dévier de la trace pour revenir au parking. Ce n'est qu'à un moment, où un peu perplexe quant au chemin à prendre, je sors le GPS et m'aperçoit de l'erreur. Du coup, je me mets à couper tout droit, à vol d'oiseau, vers la voiture.   
Je suis quand même content de tomber sur ce rocher que je n'aurais pas vu sinon :
 
 
J'arrive finalement au parking du Wire Pass à 12h30.
Cette marche, en fin de compte, ne présente aucune difficulté hormis la petite ascension finale dans le sable. S'il y a eu des décès, c'est la combinaison de l'intense chaleur qui y régnait et au fait que ces personnes se soient égarées. C'est vrai que le retour n'est pas très évident et il faut rester concentré sur la trace à suivre. Ce qui n'est pas évident dans ce type de paysage où on zigzague beaucoup pour prendre des photos. 
Un truc original qu'ont fait un couple d'Anglais que j'ai rencontré : ils ont planté à chaque point délicat un petit drapeau américain dans le sol puis il les ont repris au retour.
Si vous n'avez pas de drapeaux, l'appareil photo est aussi d'une grande utilité pour mémoriser les points délicats et puis évidemment, il y a le GPS.
De retour au parking, je suis à la fois ravi et en colère à propos de cette randonnée. Ravi d'avoir vu tout ça mais en colère de ne pas avoir pu le partager. 
 
Cet après-midi, nous nous dirigeons vers Kanarraville où nous avons l'intention de faire une randonnée demain. Nous ne prenons pas le trajet le plus court, car on veut se faire plaisir en traversant le parc de Zion. 
Mais avant, et comme c'est vraiment à côté, nous faisons un petit détour pour aller voir Coral pink Sand Dunes State Park :
 
 
 
On se contentera de l'observer de loin car le temps tourne et on aimerait encore profiter un peu de Zion.
On en profite d'ailleurs pour effectuer la petite randonnée : Canyon Overlook trail de 2 km environ (1h AR). Elle donne un assez bon aperçu du parc mais a quand même du mal à soutenir la comparaison avec d'autres randonnées comme Observation Point, Angel's Landing ou les Narrows.
De plus, il est préférable de la faire le matin afin de bénéficier d'une bonne lumière; l'après-midi, elle est à contre-jour:
 
 
 
Pour avoir des informations sur les randonnées à faire dans ce parc avec une carte téléchargeable : http://www.nps.gov/zion/planyourvisit/upload/HikingGuide2013-4.pdf
 
En toute fin d'après-midi, nous arrivons dans la petite ville de Kanarraville et nous prenons nos quartiers du soir dans le seul camping de la ville : le Red Ledge Campground. Il est plutôt habitué à accueillir des RV's mais la patronne (très aimable) nous avait réservé un petit coin d'herbe très propre. Les sanitaires sont très corrects et il y a même un jacuzzi couvert . Le tout pour 16 $ la nuit ce qui est un excellent rapport qualité/prix ! En plus, le départ de la randonnée ne se trouve qu'à 500 m du camping.