Boulder, Lower Calf Creek, Escalante

Dimanche 28 juillet:


Agrandir le plan


Utile : Une carte interactive des points à voir sur la route 12 :
http://www.scenicbyway12.com/the-byway/map/

Ce matin, nous prenons l'UT 12 en direction de Boulder. Le paysage devient très forestier quand nous traversons la Dixie National Forest. La route monte et la température diminue.  On en profite d'ailleurs pour faire un arrêt à Larb Hollow Overlook qui nous permet d'apprécier une belle vue sur Capitol Reef et les Henry Mountains .
Un de nos objectifs est d'aller aujourd'hui à la Ranger Station d'Escalante afin d'y glaner des informations sur l'état des routes. En effet, après les pluies des derniers jours, nous souhaitons avoir des informations récentes sur l'accessibilité du Burr Trail et de la Hole In The Rock Road.
Sur la route, et comme nous avons le temps, nous souhaitons faire un bref arrêt dans un site qui me paraît assez insolite : Hundred Handprints.


Ce rocher est assez proche de la route mais n'est pas très facile à trouver.
Il faut se garer sur le parking du début de sentier de l'Escalante River.
Le début du sentier se trouve aux coordonnées suivantes:
N 37°46'33.7   W 111° 25' 11.4" et le bas du panel se trouve aux coordonnées suivantes : N 37°46'37.7"    W 111°25'18.0".
Certes, vous n'en garderez pas un souvenir impérissable mais le côté "chasse au trésor" ne nous a pas déplu et le tout vous prendra environ 30 minutes.
De notre visite à la Ranger Station d'Escalante, nous en sommes repartis pas plus informés que si nous n'y avions pas été. Nous sommes dimanche et la dernière fois qu'un Ranger a emprunté une de ces routes, c'était mercredi dernier ! Autant dire que les nouvelles n'étaient pas fraîches !
Après une pause pique-nique dans la ville d'Escalante, nous nous dirigeons vers Calf Creek mais sur la route nous repérons et nous arrêtons dans un bar-restaurant idéalement situé et au design original : la Kiva Koffee House.
Effectivement, le lieu ne manque pas de charme et jouit d'un superbe panorama. En plus, pour ceux qui le désirent, deux chambres sont à louer (170 $ la nuit):


Après cette pause imprévue mais justifiée, nous arrivons au parking de Calf Creek Recreation Area.
Nous nous acquittons du droit d'entrée (2 $) et commençons la randonnée Lower Calf Creek Falls.
Nous sommes partis pour 5 miles AR de balade très intéressante. 14 panneaux informatifs sont en plus disséminés tout au long du parcours. Sur un plan historique, on peut apercevoir du chemin des Petroglyphs et des greniers à grain indiens (amener une paire de jumelles).

Le temps, comme depuis plusieurs jours, se couvre et le ciel devient de plus en plus gris. A ce stade précis de la randonnée, nous nous demandons quand même s'il ne serait pas plus sage de faire demi -tour. Mais la cascade ne se trouvant vraiment pas loin, nous décidons quand même de nous y rendre.


Au bout d'une heure et quart de marche très agréable, nous arrivons à la cascade :


L'endroit est désert quand on arrive, l'eau y est claire et invite à la baignade. Mais avec le temps couvert, nous décidons quand même de rebrousser chemin avant un éventuel orage.
Nous n'étions pas partis depuis 5 minutes que des trombes d'eau s'abattent sur nous. Le chemin emprunté à l'aller est maintenant coupé par plusieurs petits torrents qui le traversent.
Etant très exposés dans ce canyon, nous essayons tout de même de les enjamber en nous aidant de la végétation. La rivière commence sérieusement à gonfler et plusieurs cascades charriant tout ce qu'elles trouvent s'abattent avec fracas juste au bord du chemin...
On voit ainsi fleurir sur ces énormes parois sèches des chutes d'eau  qui étaient absentes à l'aller:


Au retour, nous mettrons seulement 30 minutes à revenir au parking. Nous sommes trempés et les jambes couvertes de boue. Heureusement, ce soir, nous dormons à l'hôtel...
Et pas n'importe lequel puisque nous avons réservé une suite dans le Boulder Mountain Guest Ranch.
Evidemment, quand on arrive dans l'état où nous sommes à la réception, on fait un peu profil bas...
En fait, on s'attendait à tort à voir un personnel un peu guindé dans ce genre d'établissement. Et bien, il n'en est rien ! Une jeune fille très décontractée nous accueille avec un large sourire et nous explique le fonctionnement de l'hôtel tout en Français. Elle nous accompagne ensuite dans notre suite qui se situe dans le bâtiment principal du ranch.
Deux belles chambres avec salle de bain nous attendent avec une décoration "rustic chic". Le coût est de 135 $ la nuit petit déjeuner inclus.
Après la douche et fatigués de la journée, nous décidons de rester dîner dans l'établissement.
Bien nous en a pris car le repas, en plus d'être  original, était très bon et pas cher.
Un ragoût de wapiti, de lapin et de serpent à sonnette ne se rencontre pas dans beaucoup de menus !
Le cuisinier fait vraiment beaucoup d'efforts et utilise au maximum les produits du potager qui jouxte le ranch.
Tiens un détail surprenant: une souris, apparemment habituée des lieux, se promène tranquillement dans la salle à manger ...
Quand après dîner, nous retournons dans notre chambre, nous la retrouvons hélas assez enfumée et sommes obligés d'aérer plusieurs longues minutes en faisant un peu la guerre aux moustiques.
Autre souci : le lendemain matin, quand nous descendons au petit déjeuner servi sous forme de buffet, on constate que celui-ci commence sérieusement à se dégarnir.
Pire, 10 minutes après, il n'y a vraiment plus rien alors que des personnes arrivent encore. Certains descendent même avec leur propre pain de leur chambre !
Alors voilà, nous ressortons de ce lieu un peu déçus quand même mais l'équipe jeune et sympathique palliera, je l'espère, à tous ces petits problèmes.

Lundi 29 juillet:

Ce matin, nous décidons d'emprunter le fameux Burr Trail qui part de Boulder.
Juste à l'entrée se situe une épicerie, pratique pour le pique-nique du midi. Par contre, si vous ne faîtes que passer dans le coin, le supermarché à Escalante est mieux achalandé.
La première partie du Burr trail est bitumée et très spectaculaire quand nous traversons Long Canyon:








Un mile après la fin de la partie bitumée, nous tournons à gauche en direction de Upper Muley Twist Canyon afin de faire la randonnée prévue aujourd'hui : Strike Valley Overlook.
Cette marche mesurant 9 km aller-retour, mène à un point de vue saisissant sur le Waterpocket Fold
C'est un plissement gigantesque de la croûte terrestre qui serpente sur 160 km. Donc une véritable curiosité géologique absolument à voir:


  Après 2 heures de marche (pause incluse), nous poursuivons le Burr Trail jusqu'à la jonction avec la Notom Bullfrog Road. je pense qu'il faut aller au moins jusque là. Cette piste en plus est très roulante et se fait sans problème avec une berline (par temps sec bien sûr). Le point de vue (avant la jonction) est aussi très beau, on en profite ainsi pour pique-niquer à cet endroit.



A partir du croisement, il y a deux possibilités: soit tourner à droite et aller à la marina de Bullfrog sur le lac Powell ou bien tourner à gauche et la piste vous ramène sur Capitol Reef.
Nous optons personnellement pour un demi-tour car ce soir nous voulons prendre la Hole In The Rock Road afin de nous rendre au départ de la randonnée de Coyote Gulch.
Cette piste qui part à gauche juste avant la ville d'Escalante est assez roulante bien que caillouteuse.
Au bout de 36 miles de piste, il faut tourner à nouveau à gauche sur la Fortymile Ridge Road (BLM 270) et rouler encore 7 miles. Attention, sur les deux derniers miles la piste est étroite et très sableuse, ainsi le 4x4 est obligatoire.
L'arrière de la Jeep chasse de tous les côtés il faut vraiment tenir fermement le volant.  En plus, cela monte et descend et on a intérêt à ne croiser personne car si on s'arrête, on n'est pas sûr de pouvoir redémarrer !
Tout contents d'arriver sur le petit parking de Fortymile Ridge, nous nous installons afin de passer notre deuxième nuit dans le "Wilderness". Le point de vue avec le soleil couchant est d'ailleurs magnifique. La rando démarre bien !!!




Nous installons la tente à une centaine de mètres du parking.
Sympa ce petit bivouac :



En plus, on jouit d'un beau panorama: