De Moab à Goblin Valley



Bow Tie et Corona Arches

Samedi 20 juillet:

Après la chaleur humide de New York, il était temps de retrouver l'air plus sec de l'Ouest.
Nous avons atterri à Denver, loué notre véhicule (une Jeep Grand Cherokee) à l'agence Dollar Rent a Car.
J'avais réservé ce véhicule depuis la France via le site en ligne:  Carigami avec les assurances incluses (dont la fameuse LIS).
J'ai tout de même pris en ligne une assurance supplémentaire : http://insurance4carhire.com/ qui me couvrait en plus le toit, le bas de caisse de la voiture, les pneus ainsi que divers autres cas de figure, ce qui pourrait s'avérer utile au cas où. 
Edit 2015: On peut réduire le coût (pas très élevé) de cette assurance en s'inscrivant gratuitement au préalable sur le site anglais Topcashback. J'ai ainsi eu 15% lors de mon dernier voyage.
Nous avons  fait les courses au Walmart local et nous sommes finalement partis en direction de Moab.
Après Cisco, nous avons tourné à gauche par la 128 et avoir pris cette route au moment du coucher de soleil était une pure bénédiction !
Cliquez sur "Agrandir le plan" pour avoir une vision plus précise ou plus globale.


Agrandir le plan


On passe notamment devant les Fisher Towers qui se détachent des La Sals Mountains:

 


 
 
 








Le hic, c'est qu'on ne peut pas arrêter le temps, donc nous sommes arrivés de nuit au parc Dead Horse Point où nous avions réservé un emplacement au camping.
Ceux-ci sont spacieux, la table est couverte (pour se protéger du soleil ou de la pluie) et comporte un plafonnier (très rare dans les parcs publics), Les toilettes ne sont pas des toilettes sèches. En fait il ne manque que la douche !
Les meilleurs emplacements sont les N° 2 et 3. Il nous en a coûté 20 $ pour nous quatre.

Pour réserver dans ce camping, voici le lien:

http://utahstateparks.reserveamerica.com/camping/Dead_Horse_Point_State_Park/r/campgroundDetails.do?contractCode=UT&parkId=344161&topTabIndex=CampingSpot


Dimanche 21 juillet:

Le lendemain, aux aurores, je suis le seul à m'extirper du duvet pour aller voir le lever de soleil sur le méandre et c'est effectivement magnifique:





Le temps que tout le monde se réveille, je vais faire un bout de la West Rim et j'y surprends deux cerfs mulets en quête de nourriture.
Nous retournerons tous ensemble sur le point de vue vers 8h et par chance il fait un temps radieux...
Après le petit déjeuner et le pliage de la tente, nous nous dirigeons vers l'entrée du parc de Canyonlands "Island in the Sky" (déjà visité en 1994 et 2010) car nous avons l'intention de prendre notre première piste avec la Jeep: le Shafer Trail.
Vu d'en haut la piste est assez impressionnante mais en fait les virages sont assez faciles à négocier.



Evidemment, il faut rouler doucement si on veut profiter des paysages...




Arrivés au bout de la piste, nous tournons à droite et empruntons la White Rim Road sur quelques miles pour aller voir Musselman Arch.


En fait cette arche toute plate ressemble plus à un petit pont de pierre qu'à une arche telle qu'on l'imagine.
Après l'avoir arpentée, Nous faisons demi-tour et repartons vers la Potash Road. La piste y est plus difficile et un véhicule à haute garde au sol est fortement recommandé.
C'est sur cette même route que se situe l'endroit où se jettent Thelma et Louise dans le vide à la fin du film.
Nous passons devant le méandre visible plus haut depuis Dead Horse Point State Park:



Un peu plus tard, nous rejoindrons la partie goudronnée de la Potash Road. Depuis le moment où nous sommes partis, cela nous aura pris 3 heures environ pour enchaîner ces pistes.
Afin de nous dégourdir les jambes, nous entamons la randonnée Bow Tie  et Corona Arches: deux arches qui se trouvent côte à côte.
Le parking est très bien indiqué sur la Potash Road. On ne peut pas le manquer.
A noter:

En venant de Moab, on peut tout à fait aller voir ces arches sans disposer d'un véhicule 4x4 car le parking se trouve sur la partie goudronnée de la Potash Road.
Cette randonnée au demeurant assez facile peut quand même être assez fatigante car elle est très exposée. La récompense finale est que Corona Arch est vraiment superbe:






Et Bow Tie n'est pas mal non plus :




La randonnée a duré un peu moins de deux heures avec une longue pause sous l'arche.

Cette randonnée est très bien décrite dans le livre Photographing The Southwest "Utah"

Arrivés à Moab, nous faisons à nouveau quelques courses dans notre supermarché préféré: le "City Market" qui se trouve vers la sortie de la ville en direction de Monticello.
Y étant restés déjà plusieurs jours en 2010, nous ne nous éternisons pas dans la ville et filons sur l'entrée sud de Canyonlands où nous avons prévu de passer la nuit.
A 25 miles de Moab, nous ne manquons tout de même pas de nous arrêter devant Wilson Arch, c'est quand même rare d'apercevoir une arche sans même descendre de la voiture...



Nous arrivons au camping de Squaw Flat vers 19h30 non sans avoir admiré les effets de la lumière de plus en plus rasante sur les rochers de la route 211 qui mène aux Needles:








Le camping (non réservable à l'avance) a pas mal d'emplacements libres. Ceux-ci sont très spacieux et coûtent 15 $ (payable par enveloppe): toilettes avec eau (un bloc), toilettes sèches, tables et barbecues individuels:


Le gros avantage de ce site est sa proximité avec Elephant Hill, point de départ de diverses randonnées dont celle que l'on veut faire demain : Chesler Park et Joint Trail.


                                       Au coucher de soleil

 Pour ceux qui ne campent pas, la ville la plus proche est Monticello qui se trouve à 1h10 de route. Le camping lui se trouve à 3 miles du départ de la rando soit 5 à 10 minutes de route seulement.


Lundi 22 juillet:


 Le lendemain matin, nous entamons donc cette randonnée vers 9h00. Le ciel est limpide, c'est tant mieux mais cela veut dire aussi qu'on va avoir très chaud.
Nous mettrons 7 heures pour faire cette randonnée de 17,5 km. les 3 derniers kilomètres ont été assez
difficiles car le soleil tapait assez dur. J'ai marché la dernière heure à côté de Louison de peur qu'elle ne s'évanouisse... ce qu'elle n'a heureusement pas fait mais cela me rassurait.
Cette marche est vraiment à recommander car on s'approche vraiment des pics rocheux de Chesler et on tourne même autour. Les couleurs et les formes des roches sont également très variées.

Coordonnées GPS et cartes Topo téléchargeables et imprimables de cette randonnée là:

http://www.zehrer-online.de/htm_hikes_chesler_joint.htm
















Après quasiment trois jours sans prendre une douche avec en prime une bonne suée dans le parc de Canyonlands, il était temps de retrouver un peu de confort à Blanding. Nous avons réservé au Gateway Inn: 90 $ la nuit: piscine, Wifi et petit déjeuner inclus. Nous profiterons allègrement des trois...

 Pour avoir un récapitulatif sur les activités possibles sur Moab et comment organiser un premier voyage sur place, j'en parle là:

Mardi 23 juillet:

 Le lendemain, la journée s'annonce chargée (encore). Le ciel, lui, est toujours aussi limpide et on se dit qu'on est quand même chanceux depuis le début du voyage.
Notre première étape sera Mule Canyon sur la superbe UT 95 au mile 102,3 (à l'ouest de Blanding).

Le chemin d'accès est bien balisé (se trouve sur le côté droit de la route). De là, il faut rouler environ 500 m et se garer. Ensuite il faut marcher un bon mile dans un petit canyon (vous y serez probablement seuls).


 et ensuite sur votre droite, en hauteur, vous apercevrez la fameuse "House on Fire":





En fait c'est la structure du plafond qui donne l'effet escompté. Par contre, il faut y être en matinée pour éviter la lumière directe sur le plafond.
C'est vraiment un bonheur de pouvoir visiter une ruine indienne seuls et dans un silence absolu. Si vous disposez de temps, rien ne vous empêche après d'explorer plus en profondeur le canyon à la recherche d'autres ruines présentes sur le site.
Quelques informations à propos de Mule Canyon sur le site du BLM: http://www.blm.gov/ut/st/en/prog/more/cultural/archaeology/places_to_visit/mule_canyon.html
 

Mais aussi toujours dans le livre : 

Au pied de la ruine, se trouve une petite boîte en fer où à l'intérieur se trouvent quelques feuillets explicatifs. Il faut bien ouvrir l'œil pour la trouver car c'est seulement au bout de 10 minutes qu'on l'a aperçue! Cette randonnée nous aura occupés 1h30 environ avec une bonne pause évidement au pied de la ruine.

  Nous reprenons ensuite l'UT 95 qui prend une direction nord. La route devient vraiment superbe et nous décidons de déjeuner peu après avoir enjambé le Colorado.




Notre randonnée digestive devrait être le Canyon de Leprechaun. En fait, nous allons perdre un temps fou à le trouver malgré notre GPS de randonnée. Le premier canyon, supposé être le bon, où nous nous aventurons finit en cul de sac. Le deuxième, au bout d'un bon mile de marche difficile sur le slickrock ou dans la végétation, se termine par une faille si étroite que même Louison ne pouvait rentrer.
Pour couronner le tout, je m'offre involontairement une superbe glissade le long d'une paroi qui aurait pu bien plus mal se terminer si je n'avais pas amorti ma chute dans la végétation épaisse qui tapissait le sol du canyon.
Sur le point d'abandonner, nous retentons un dernier canyon qui s'avèrera être le bon ...ouf
Donc, ne pas s'arrêter au parking où il y a un panneau d'informations détaillant les canyons du coin mais s'arrêter un peu plus loin (en allant vers Hanksville) aux coordonnées suivantes: 

N38°01'06'' W110°32'13''
 Au début on marche dans du sable au milieu la végétation. Il est utile de prendre un bâton afin de taper le sol pour faire fuir d'éventuels reptiles (non rencontrés au demeurant). On peut apercevoir dans le sable des traces de pas qui mènent au canyon.




Arrivés à la première fente, très difficile d'accès et inondée, il faut la contourner sur la droite (très facile) et continuer ...




Peu de temps après, on arrive au milieu de grandes falaises et un sol tout lisse sans aucune végétation. On a vraiment l'impression de marcher dans un grand bâtiment public désert. Un sacré contraste entre le canyon et son approche. Compter environ 45 minutes aller-retour en marchant assez rapidement.









Du coup, on a pris pas mal de retard sur notre itinéraire de la journée...
On file ensuite sur Little Egypt qui se situe au sud de Hanksville. Au Milepost 20, il faut tourner à gauche et s'engager sur une piste gravillonnée. Après avoir roulé environ 2 miles, on aperçoit le site.


 




Malheureusement pour nous, le ciel se couvre...
Quelques informations sur ce site: http://geology.utah.gov/surveynotes/geosights/littleegypt.htm

Nous arrivons donc en début de soirée dans le parc de Goblin Valley où nous avons réservé un emplacement de camping pour deux nuits. L'emplacement est à 15 $ (frais d'entrée du State Park inclus), table et barbecue comme d'habitude. Il n'y a pas beaucoup de végétation mais les tables sont protégées du soleil et surtout il y a des douches.
Voilà à quoi ressemble notre emplacement:



Ce soir, au vu de la couverture nuageuse, nous n'allons pas voir les Gobelins. On se dit à raison qu'on aura le temps d'y revenir plus tard et peut être dans de meilleures conditions.